Pascale Faubert

Pascale Faubert

Designer textile québécoise, Pascale Faubert puise l’essentiel de son inspiration dans l’observation de la nature. Les motifs qu’elle crée reprennent des éléments de la mer et de ce qui s’y rattache. La poésie du paysage marin se déploie ainsi pour vous au quotidien.

Bio

Pascale Faubert éprouve une passion pour le textile dès sa tendre enfance. Sa grand-mère, femme élégante d’une simplicité gracieuse, avait coutume de ranger ses plus belles écharpes dans une grande commode où Pascale aimait fouiller. Elle y découvrait les précieuses étoffes avec une curiosité insatiable, et sa grand-mère lui transmettait son savoir et son amour des tissus.

Quelques années plus tard, après des études en commercialisation de la mode, Pascale Faubert développe ses talents créatifs au Cégep du Vieux-Montréal et y obtient un diplôme en arts visuels. Lors d’une visite au Centre de recherche et de design en impression textile de Montréal, elle découvre la possibilité d’imprimer ses propres dessins sur le tissu. Ce fut une révélation : elle venait de trouver la conjugaison parfaite de ses deux grandes passions. Sa carrière de designer textile était tracée.

La beauté s’inspire de la nature

Les éléments naturels sont la source de notre esthétique, indémodable et toujours renouvelée.

Incursion dans mon travail de création de motif

Pascale Faubert

Que fait le designer textile dans son métier? La meilleure façon de comprendre est de visualiser que tout part d’un tissu blanc et neutre sur lequel on crée des motifs et des couleurs pour l’animer. Ensuite on conçoit des produits ou des tissus que l’on vend au mètre. Mais avant d’en arriver à la vente, le travail de recherche et de création artistique pour la conception des motifs est primordial et exigeant et, selon moi, il y a peu de différences entre une designer et une artiste. Pour ma part, le travail de création de motifs commence par l’observation de la nature. Ce qui m’intéresse avant tout, ce sont les petits détails, les textures et les couleurs. Passionnée par la mer et tout ce qui s’y rattache, mon travail en est grandement influencé. Une fois le motif conçu il faut le transférer sur le tissu et pour ce faire, plusieurs techniques sont possibles. C’est à ce moment que l’artisane entre en jeu. À mon avis, l’expertise et la sensibilité de l’artiste, de la designer et de l’artisane sont interreliées.